mardi 28 octobre 2014

Le Pourquoi du Comment |2/2| Manipulés par l'invisible

Après ma très chère critique des États-Unis d'Amérique (ici), je vous présente aujourd'hui la seconde partie de l'explication du nom de mon blog, et cette fois si un sujet hypersensible ; la religion (la partie God donc)... 
Je sais que c'est un sujet à toujours prendre avec des pincettes parce que le nombre de fanatiques ne cesse d'augmenter... Sans parler des propos in/mal compris. Alors lisez bien ce qui va suivre :
Je suis quelqu'un de très ouvert d'esprit et de nature très tolérante, je veux juste donner mon avis sur ce sujet, car certaines choses me sortent par les yeux ! Je ne veux pas critiquer une religion plus qu'une autre, mes arguments sont valables pour toutes, pour moi aucune n'est capable de rattraper l'autre.
Bref ceci n'est que mon humble avis.

Le respect des coutumes.

Vous les connaissez, oui j'en suis sûr, ces gens qui refusent quelque chose au nom de la religion, du moins à cause de ce qui est dit dans le livre de leur religion par exemple. J'ai choisi pour illustrer mes propos un sujet bien récent : l'homosexualité et la religion. Alors, soi-disant on ne pourrait pas être homosexuel parce que le Lévitique (3ème livre de la Torah, qui je le rappelle est aussi bien utilisée chez les chrétiens que chez les juifs et les musulmans, c'est le groupement de livre sur lequel ils sont tous d'accord, normalement) dit que c'est une "abomination", sur ce, je vous ai fait une petite liste de ce que le Lévitique décrit comme une abomination :
-Manger des fruits de mer
-Manger du porc (règle que seuls les juifs et musulmans appliquent, n'oublions pas que les bons franchouillards (souvent chrétiens) islamophobes se servent de leur "droit" (qu'ils n'ont en fait pas) de manger du porc pour stigmatiser les populations musulmanes)
-Les horoscopes, les diseuses de bonne aventure et autres fortune cookies.... 
-Porter des vêtements avec des matières différentes (ex: 20% coton, 80% polyester), ce qui est assez absurde mais bon ...
-Les tatouages (même ceux représentants le Christ, la main de Fatma ou l'étoile de David!)

Je crois que nous irons ensemble en Enfer, mes très chers!
Si une personne respecte TOUTES ces "lois" et bien dans ce cas, je veux bien qu'elle vienne critiquer les homosexuels au nom du Lévitique (mais je trouve tout de même abominable de stigmatiser une population à cause de son orientation sexuelle...), mais je refuse qu'on me dise "Je rejette les homosexuels parce que la Bible les considère impurs" lorsque la personne en question mange du porc, a un Christ tatoué dans le dos, et va voir Madame Irma tous les samedi pour se faire tirer les cartes! 

Les guerres de religion.

A méditer..
Les religions sont, selon moi, la deuxième raison de toutes les guerres du monde (juste après la course aux richesses). Cela remonte à bien longtemps, déjà au Moyen-Âge, nous pouvons citer les croisades, plusieurs millions d'hommes partis au combat pour récupérer la terre du Christ (en gros c'est ça). Le pape a dit "Il faut reprendre la terre sacrée aux infidèles!" et ils sont tous partis, comme ça, sans réfléchir...  Je veux bien qu'ils fussent peu futés à cette époque, mais tout de même... Au Moyen-Âge, on a également eu une "Chasse aux protestants" par les catholiques (oui oui, ils vénèrent les mêmes dieux, le même livre, mais "Allons-y, entretuons-nous!") notamment avec Catherine de Médicis, qui, la nuit de la St Barthélémy 1572, a ordonné le massacre de nombreux protestants (entre 10 000 et 30 000 dans toute la France). Événement qui me permet de faire le lien avec les Irish Troubles (troubles irlandais), guerre civil qui dura pendant des siècles entre catholiques et protestants, d'ailleurs, la chanson Sunday Bloody Sunday de U2, illustre parfaitement ce conflit, plus précisément un événement nommé Bloody Sunday, mais c'est plutôt compliqué, alors je préfère ne pas trop m'étaler sur ce sujet (je tiens à préciser que pour mon épreuve d'histoire des arts au brevet je suis tombée sur Sunday Bloody Sunday et j'ai eu 40/40, alors je suis plutôt calée :D).
BREF. Je pense que les religions ont déjà trop été une source de conflit, alors que leur message à la base, est un message de paix, d'amour ... 


La stupidité humaine.
Je pourrai en parler pendant des heures, des cons! (allez donc écouter ce morceau)
Mais là je veux parler de quelque chose qui est bien d'actualité, les amalgames religieux... Premièrement je vous laisse voir cette image du KKK...

"Jesus Saves" n'est-ce-pas ? Les membres du KKK ont, sous couvert de la religion chrétienne, fait (et font encore) d'innombrables crimes fascistes envers les noirs américains notamment, pourtant, personne n'assimile le KKK au christianisme, alors BORDEL dites-moi pourquoi le peuple assimile les djihadistes (et autres terroristes d'Al-Qaïda) au peuple musulman ? Le peuple musulman est sans arrêt stigmatisé, comme les juifs l'ont été (le sont toujours un peu), pourtant il existe de bons musulmans, leurs pratiques peuvent nous sembler moyenâgeux, mais ils suivent le message de leur livre, même s'il est arriéré (il est réellement écrit qu'on peut battre ou lapider sa femme dans le Coran, même si les musulmans d'occident ne le font pas, je ne doute pas qu'en orient se sont encore des pratiques courantes, comme au Soudan par exemple). Si l'on suivait réellement le message de la Bible aujourd'hui, je pense que ce serait les musulmans qui nous trouveraient arriérés.. 

Le #NotInMyName, rappelle à tous que ce n'est pas au nom des musulmans que les crimes djihadistes ont lieu, mais au nom d'un Islam partagé seulement par ces quelques islamistes radicaux!
En conclusion, toutes les religions sont  arriérés, absurdes, aux principes ridicules. A mon humble avis, toutes les religions sont des sectes, qui nous dictent un mode de vie, et nous demande de l'argent (la quête à la fin de la messe, vous croyez que c'est quoi ?). Je sais que certains se rattachent aux religions pour trouver un peu d'espoir, je pense notamment aux gens qui espèrent de dieu un miracle pour leurs enfants handicapés, et qui se rendent dans des lieux saints (Rocamadour, Lourdes..), donnant 50€ pour planter un clou dans un morceau de bois afin d'exaucer un vœu, je me dit qu'ils feraient mieux de donner cet argent à la science, car les progrès de celle-ci ont prouvé que les religions c'est du blabla, de la manipulation ... Alors cette fois-ci c'est une autre question qui se pose :
Comment, en 2014, avec les avancées de la science,
peut-on encore croire en Dieu ?

Alors je rappelle le sujet à la base qui était l'explication de "God Bless Amerika", qui est un nom de blog à prendre au second degré puisque je suis contre les USA, et dieu, qui sont intimement liés... 
Bref, je vous laisse y réfléchir et félicitations si vous avez tout lu, vous êtes formidables!

Je vous fais de gros bisous, à très bientôt! ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 octobre 2014

Poésie #2 "Je pense aux filles aux mille beaux culs"

Bonjour tout le monde! Alors je voulais tout d'abord m'excuser pour cette très très longue absence, je dois vous avouer que je n'ai pas trouvé le temps ni l'inspiration, mais je suis là aujourd'hui! :)

Je voulais vous parler d'un recueil de poésies, que j'aime énormément, qui est Histoires et d'autres histoires par Jacques Prévert. Ce que j'aime avec cet auteur c'est que ses poèmes s'adressent souvent à un public plutôt jeune (on se rappelle tous d'avoir appris Le Cancre ou Salut à l'oiseau dans nos années d'école primaire) ce qui ne fait pas de lui un poète pour enfants ou un mauvais poète, bien au contraire, Prévert est un immense monument de la poésie française, (et encore, c'est un euphémisme). J'ai choisi Histoires et d'autres histoires puisque c'est selon moi, le plus complet de ses recueils, même si Paroles, ou Imaginaires, sont également à connaître et très très très plaisants à lire! ^.^



 
Jacques Prévert (1900-1977) était un poète et scénariste français. Il se caractérise par ses jeux de mots qui donnent un aspect comique à la plupart des ses œuvres. 
Principales œuvres poétiques : Paroles (1946), La Pluie et le Beau Temps (1955), Imaginaires (1970).
(Merci Wikipédia)



 
 





J'ai l'édition "Livre de Poche" (1963), qui appartenait à ma grand-mère, et j'adore ce livre car il a l'odeur des vieux livres, l'odeur de la poussière, des greniers... J'adore aussi ses pages jaunies par le temps, j'aime beaucoup la mise en page aussi, je trouve très belle,très authentique. Bref j'adore les vieux livres, en particulier celui-ci! 









A propos du recueil, il est composé de deux parties : Histoires, composée exclusivement de poèmes, et D'autres histoires, composée de "Contes pour enfants pas sages".

Mon poème préféré : il y en a plusieurs en réalité, vu que certains sont très courts, je peux vous en proposer plusieurs.

Premièrement, celui dont est extraite la citation dans le titre.

Rêverie
Pauvre joueur de bilboquet
A quoi penses-tu?
Je pense aux filles aux mille bouquets
Je pense aux filles aux mille beaux culs.

Je ne vous en ferai pas une analyse malheureusement, pour la simple bonne raison que je ne saurai pas comment m'y prendre. J'adore ce poème, mais j'ai du mal à le comprendre, je pense qu'il y a un sens implicite, mais je n'arrive pas à le trouver ... :c 

Le second poème est le plus connu du recueil je pense. (je l'ai scanné, premièrement parce qu'il est long, et secondement pour que vous voyez le style ancien! et désolée pour la qualité au passage)

Je trouve ce poème absolument magnifique. Jacques Prévert y explique qu'il faut vivre, vivre au jour le jour, sans penser au lendemain ("Plus tard il sera trop tard, Notre vie c'est maintenant, Embrasse-moi!"). Je trouve les mots superbement choisis, il y a quelques rimes, qui sont maladroites, ou qui semble créées "par accident", et je trouve que c'est ce qui fait tout le charme de ce texte, on pourrait croire que c'est réellement une personne de 15 ans qui l'a écrit! 


Les chansons les plus courtes...
L'oiseau qui chante dans ma tête
Et me répète que je t'aime
Et me répètes que tu m'aimes
L'oiseau au fastidieux refrain
Je le tuerai demain matin.

On ne s'attend pas à cette fin, n'est-ce pas ? Et c'est pour cela que j'adore aussi ce poème. Lorsqu'on s'attend à une histoire d'amour, c'est la mort de l'espoir qui est montrée. Étonnant, brillant même! Je ne ferai pas d'analyse poussée non plus, c'est beaucoup trop compliqué pour moi!

Le poème qui m'a troublée : une fois de plus il ne m'a pas troublée, mais il m'a fait sourire, il est enfantin, amusant, gentillet. Un peu de douceur fait du bien parfois! 

Mea Culpa
C'est ma faute
C'est ma faute
C'est ma très grande faute d'orthographe
Voilà comment j'écris
Giraffe

J'en souris rien qu'à l'écrire, il me rappelle mes classes de primaire (qui ne sont pas si loin que ça!), il est le genre de poème dont on se souvient, dont on se rappelle, bien souvent, très longtemps, par leur simplicité!


Voilà pour mon retour sur la blogosphère! J'espère que cet article vous a plus!
A très bientôt j'espère! ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !